La marche des Rois :

(parole)

De bon matin j’ai rencontré le train
De trois grands Rois qui allaient en voyage,

De bon matin j’ai rencontré le train
De trois grands Rois dessus le grand chemin.
Venaient d’abord des gardes du corps,
Des gens armés avec trente petits pages,
Venaient d’abord des gardes du corps
Des gens armés dessus leurs just’au corps.

Puis sur un char, parmi les étendards
Venaient trois rois modestes comme d’anges,

Puis sur un char, parmi les étendards,
C’est Melchior, Balthazar et Gaspard.
L’étoile luit qui les Rois conduit
Par longs chemins devant une pauvre étable,
L’étoile luit qui les Rois conduit
Par longs chemins devant l’humble réduit.

Au fils de Dieu qui est né en ces lieux
Ils viennent tous présenter leurs hommages,

Au fils de Dieu qui est né en ces lieux
Ils viennent tous présenter leurs doux voeux.
Or, myrrhe, encens sont les beaux présents
Qu’ils ont porté à cet Enfant adorable
Or, myrrhe, encens sont les beaux présents
Qu’ils ont porté à ce divin Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>